Récit d’un certain Orient

Français, Romans

 

Après une longue absence, une jeune femme revient à Manaus, la ville de son enfance, et relate à son frère, demeuré au loin, l’histoire de ce retour au plus intime du souvenir. Emilie, coeur et âme d’une famille émigrée du Liban, n’est plus. Et la maison, comme toutes maisons de l’enfance, est vide et abandonnée.

Entre l” Orient et l’Amazonie, un monde perdu renaît dans les récits et les confidences de ceux qui ont aimé Emilie: Hakim, son fils, Donner, le photographe allemand, Hindié, qui fut son amie. Fondue en un récit unique qui abolit le temps, leurs voix évoquent l’entrelacs de passions et de drames de cetter famille partagée entre deux religions et deux cultures, qui voit les traditions séculaires céder peu à peu à la sensualité de la terre brésilienne.

Au fil d’une composition parfaitement maîtrisée faite d ‘enchâssements et de jeux de mirroirs, Milton Hatoum bâtit sa “recherche du temps perdu”, et ce premier roman est sans doute une des plus belles lectures que la prose brésilienne nous ait données depuis longtemps.

Traduit du portugais (Brésil) par Claude Fages et Gabriel Iaculli

Um comentário para “Récit d’un certain Orient”

  1. beatriz disse:

    Prezada Ana Cristina,

    Obrigado pela mensagem.
    “Récit d’un certain Orient” foi publicado pela Seuil. Penso que você pode encomendá-lo a um livreiro parisiense. Talvez você encontre esse livro na FNAC.
    Não sei lhe dizer se a edição está esgotada.
    Um abraço,
    Milton

Deixe seu comentário...